Les commandes et Instruments

sur la planche de bord

 

 

Avec la complicité photographico-amicale d’Olivier BEDIOT, Pierre DESCHAMPS, Jean-Paul PECHE et Emile PROTZ

 

Les boutons de commande des 6V et 24V sont sensiblement les mêmes. Plus proches des Willys MB, les 6V ont encore un accélérateur à main et le contacteur de démarreur au pied.

 

Ci-dessous, le tableau de bord des M201 24V (extrait du MAT2835) et ses différentes commandes :

 

B - Plaque d'instruction

C – interrupteur du circuit des batteries

D - Ampèremètre

E - Thermomètre

F - Compteur de vitesses

G - Contacteur de démarreur

H - Manomètre de pression d'huile

J - Indicateur de niveau d’essence

K – Commande du starter (marqué STARTER ou S)

L - Inverseur code / phare au pied

M - Inverseur phare / lanterne à main

N – Commutateur d’éclairage

P - Interrupteur d’essuie-glaces (voir note en bas de page)

 

cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Ne sont pas repérés sur cette photo

- l’interrupteur d’allumage situé entre la commande du starter et l’accélérateur à main

- l’accélérateur à main (marqué GAZ ou non marqué)

- l’interrupteur d'éclairage du tableau de bord situé sur la droite de la colonne de direction marqué TABLEAU ou ECLAIRAGE

- la commande des clignotants (non présent sur toutes les M201)

- les deux lampes d’éclairage du tableau de bord (voir ci-dessous, la photo à droite, les deux capuchons des lampes encadrent le contacteur noir de démarrage).

 

A partir du n°11257, durant la production en 24V, les instruments de contrôle de marque SEIGNOL (OS) sont remplacés par des instruments de marque JAEGER. A gauche, une M201 6V. A droite, une M201 24V.

 

Initialement au pied (à gauche), le contacteur de démarreur passe au tableau de bord en cours de production (à droite).

 

Les clignotants n’ont été installés que sur quelques M201. Le BT631 d’octobre 1967 en décrit le montage (à gauche). On trouve couramment une autre disposition du témoin lumineux (à droite).

 

Le commutateur d’éclairage est à tirette sur les 6V (à gauche) et rotatif sur les 24V (à droite). Pour les commutateurs rotatifs (autrement appelés à secteur), plusieurs types de plaquette ont été utilisés : celle d’origine des M201 (ci-dessous), les plaquettes US (d’origine ou de refabrication française verte) et la plaquette standard armée française avec une position Infrarouge (détails). Pierre DESCHAMPS m’a fait parvenir une plaquette originale puisqu’elle combine deux gravures recto / verso : l’une française, l’autre US.

 

A partir du n°4544 (production en 6V), l’ancien moteur d’essuie-glaces avec interrupteur incorporé a été remplacé par un nouvel essuie-glace étanche avec interrupteur sur le tableau de bord et un contacteur entre le pare-brise et le tableau de bord.

 

 

15 août 2016