Les plaques d’instructionS

après refection

 

 

▼ cliquez sur chaque image pour l’agrandir ▼

Sur les M201 6V reconstruites, on trouve le plus souvent trois plaquettes de réfection sur le principe des plaquettes US : « sélection des rapports de boites », « nomenclature du véhicule » et « vitesses limites ». Au dessus de la plaquette « nomenclature » est rivetée une plaquette indiquant la pression des pneus. Ce type de plaque a essentiellement concerné les M201 6V reconstruites en 6V. L’indication des vitesses m’amène à penser que ce type de plaques provenait d’un stock antérieur à 1955 puisque la vitesse maximale en 3e longue est de 105 km/h alors que la plaque Hotchkiss d’origine la limite à 95 km/h.

 

Dans les années 60, la reconstruction des 24V et la conversion des 6V en 24V amènent la pose de nouvelles plaques. Un des modèles a déjà été vu au chapitre des plaques Hotchkiss.

 

Deux autres variantes ont été montées permettant l’identification en 24V des M201, Willys MB et autres ITM. La variante du haut a été la plus montée et semble la plus ancienne. Je n’ai pu les dater ni l’autre et l’autre.

 

Il est intéressant de noter à ce stade les évolutions des consignes données sur les plaques Hotchkiss ou Ministère des Armées au fur et à mesure du temps. Elles portent essentiellement sur les indications de poids et les vitesses maxima. Les indications pour le lubrifiant sont équivalentes même si leur dénomination évolue (de SAE à OMD). Enfin, l’indication de pression de gonflage disparaît sur les plaques 24V et de réfection.

 

Voir à la suite le chapitre sur les plaques de réfection des ERGM et des ateliers de réparation

 

 

30 avril 2006