conformité

Au code de la route

 

Les véhicules de l’armée doivent, sauf exception, être conformes au Code la Route. C’est pour cela que la M201 est équipée d’origine d’un éclairage de la plaque d’immatriculation arrière. Mais l’objectif est aussi d’assurer la sécurité des personnels avec des clignotants à l’avant comme à l’arrière.

 

L’aménagement de l'équipement électrique de quelques jeeps débute en 1962 avec le BT448/AU : deux clignotants AR, deux flèches de direction à l’AV et le positionnement à l’arrière droite d’un feu de black-out en lieu et place du feu occupé par un des clignotants. A noter que je n’ai jamais vu de Jeep équipée de flèches de direction. Ont-elles été remplacées par des clignotants traditionnels par les ERM chargés de la transformation ? Un modificatif ultérieur a-t-il supprimé les flèches au profit de clignotants ? Toute information sur le sujet sera la bienvenue.

 

Le BT448/AU est annulé et remplacé par le BT631/AU d’octobre 1967. Le BT 631/AU décrit l’installation de clignotants à l’avant et à l’arrière (par modification des connexions internes aux feux arrières) ainsi que d’un feu-stop de black-out positionné à gauche du pare-choc gauche (schéma extrait du BT). Le BT précise que « cette modification n’est pas à effectuer systématiquement sur tous les véhicules. Seuls et sur ordre du commandement, les véhicules effectuant journellement des missions de transport de personnels ou de matériels doivent être aménagés. Le nombre de véhicule à être équipés devra toutefois être aussi limité que possible. » Le BT631/AU sera modifié en juillet 1973 : les clignotants arrières sont dorénavant rapportés sur une platine sous les feux.

 

En 1982, le BT1417 complète ce dispositif avec la pose d’une prise pour remorque à 12 broches à l'arrière droit.

 

En 1985, l’armée de terre décide d’équiper 2000 jeeps « 24V tous types » supplémentaires. Seuls sont concernés des véhicules non modifiés par application des BT631/AU et 1417. Les modifications apportées visent notamment à équiper ces jeeps de clignotants à l’avant, des blocs de feux arrière standardisés et d’une prise pour remorque à 12 broches en remplacement de la prise US à 4 broches. Ces adaptations sont décrites dans le BT1487 qui sera remplacé par la fiche technique FT11306 en 1990.

 

Ci-dessous, des photos de la M201 n°15825 modifiée selon les prescriptions du BT 1487. La présence d’une seconde prise 12 broches à droite fait penser à une M201 déjà modifiée BT 1417.

 

Jour, mois année de construction

1961

Voltage (6V / 24 V / autre)

24V

 

Numéros d'usine

Numéro de série de châssis donné par l'armée

15825

Numéro de sortie de chaîne donné par Hotchkiss

15716

Numéro d'immatriculation militaire

inconnu

Numéro du châssis

MV4961

Numéro de caisse

H409

 

Reconstruction (ERGM La Maltournée ou autre)

Date de reconstruction

27/10/1964 – 13/12/68

Lieu de reconstruction

La Maltournée

Immatriculation militaire après reconstruction

265 0745

Numéro MALT

28472

La M201 n°15825 appartient à Bill DUNT

Les renseignements ci-contre proviennent du site d’Andrew CARTER : « M201 owners gallery »

 

▼ cliquez sur l’image pour l’agrandir ▼

 

A l’avant, les clignotants sont peu discrets. A l’arrière, les changements sont encore plus marqués : dans un bloc unique, clignotant, feux de position, de stop et black-out séparés. A noter le déplacement des catadioptres, la prise 12 broches à gauche et une 2e à droite (BT1417 ?). L’installation de ces blocs suppose le découpage de la caisse pour les encastrer : véritable cauchemar pour les restaurateurs « US style ».

 

Schémas des différentes modifications apportées par les BT ▼ cliquez sur l’image pour l’agrandir ▼

BT448 (1962)

BT631 (1967)

BT631 modificatif n°3 (1973)

BT1417 (1982)

BT1487 (1985)

 

  

8 mai 2010