Apprendre à conduire sur M201 :

LES Jeeps « ecOLE »

Par Luc V. et JLM

Remerciements aussi à Bernard BERTAULT, Marc, Michel, Emile et Richard

pour la mise à disposition de leurs docs et photos.

 

Les jeeps étaient de deux types :

 

- les jeeps IEC (instruction élémentaire de conduite) étaient équipées de doubles commandes : commandes de freins et d'embrayage comme sur un véhicule école classique et un accélérateur supplémentaire avec une adaptation du cadre de châssis, de la carrosserie et des tringles des commandes auxiliaires. Voir aussi la page Versions des M201 à ce sujet.

 

 

 

 

3 jeeps à doubles commandes dans la cour d’honneur de la caserne du 5e RD ►

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir

 

- les jeeps ICC (instruction complémentaire de conduite) à commandes simples. Ces dernières dites INST (pour INSTructions) étaient des véhicules déclassés (non câblés radio ou encore en 6V ou 12V) et considérés au bout d'un certain temps comme "juste bons pour l'école de conduite".

 

Amenées à circuler sur routes ouvertes, les Jeeps portent la mention AUTO-ECOLE en blanc sur fond rouge à l’avant comme à l’arrière soit en fixe comme ci-dessous, soit grâce à un panneau rapporté comme ci-contre.

(photos : avec l’aimable autorisation de M. Jean DURAND

et du site des anciens du 159e RIA)

 

 

Sur cette M201 du GT535 à Karlsruhe en 1966-1967, la mention AUTO-ECOLE, Allemagne oblige, est remplacée par la mention FAHRSCHULE à l’avant comme à l’arrière (voir détail en médaillon).

 

 

 

 

photo : avec l’aimable autorisation de M. Bernard BERTAULT - cliquez pour l’agrandir ►

 

 

Cette jeep illustre bien la description ci-dessus. Il s’agit d’une ancienne 6V convertie en 12V Radio,

▼ vraisemblablement déclassée en véhicule ICC lors de la standardisation en 24V. ▼

 

Ces jeeps pouvaient être, sans transformation, montées sur un dispositif à rouleaux qui restitue fidèlement les conditions de marche normale du véhicule. Ce dispositif est constitué de deux ponts AR de jeeps, Dodge ou GMC montés sur un châssis rigide. Deux volants d’inertie sont adaptés sur les arbres des pignons d’attaque des différentiels Un des deux différentiels est bloqué.

 

 

Photo prise au mois de mars 1965 dans la caserne  "Abatucci' du 9e Régiment du Génie à Neuf-Brisach (68) pendant les classes (Richard NORTURE est au volant).

Ici, les rouleaux sont constitués de deux ponts de GMC

 

A noter que les véhicules « Ecole » se reconnaissaient aisément par leur bande blanche réglementaire peinte en travers du capot.

 

 

6 avril 2008