les WILLYS et FORD ITM 24V

 

 

Dans leur livre La Jeep, un défi au temps (E.P.A., 1986, 272p.), Jean-Gabriel JEUDY Jean-Gabriel et Marc TARARINE écrivent (p. 223) « Chaque année, la division centrale du matériel fixait pour l’année suivante le nombre et le type de Jeep à reconstruire par La Maltournée. Par exemple, le programme ministériel pour l’année 1972 prévoyait :

-          552 VLTT Hotchkiss

-          367 VLTT Hotchkiss 6 et 12 V, à transformer en 24 V

-          210 VLTT US Willys 6 et 12 V, à transformer en 24 V

-          10 VLTT US Ford 6 et 12 V, à transformer en 24 V

-          10 VLTT à transformer en véhicule lance-engin anti-char ENTAC »

 

Ces transformations de VLTT US en VLTT 24V compliquent, notamment lorsqu’il s’agit d’une Willys MB, l’identification du modèle. Ainsi apparaissent des transformations jusqu’alors caractéristiques des M201 (notamment 24V). Exemples :

 

Feu d’éclairage de la plaque d’immatriculation AR

Renfort des longerons AV

 

Mais un examen attentif permet de déjouer ces pièges d’autant plus que l’origine US de la jeep est reportée sur la plaque d’identification du véhicule et son n° ITM (inspection technique du matériel) sur la plaque de reconstruction de La Maltournée et frappé sur le longeron AV droit (à l’emplacement du n° armée des Hotchkiss).

 

Plaque de reconstruction de la Willys MB ITM 40287

Frappe du longeron AV droit de la Willys MB ITM 42524

 

6 mars 2005