Ci-dessous : VLR des Sapeurs-Pompiers de Contres (41) en 1977

 

Delahaye vlr

 

 

Cliquez sur les photos ci-dessous

pour les agrandir

 

 

Photos ont été prises lors de la Locomotion en Fête en mai 1995.

 

 

 

Photo prise fin 1960 du Matelot Mécanicien François SCHEIDBACH : mécanicien au camp de la Sénia près d'Oran. La Sénia était un camp inter-armes (Terre et Marine) abritant une compagnie lourde de réparation auto (C.L.R.A.).

 

 

 

Les photos sont d'Andrew CARTER.  Il a entrepris de retaper en août 2001 une VLR. Entre la première image et la dernière, sept mois et environ 1000 heures de travail, voici le résultat :

 

 

 

 

Dépliant Delahaye VLR 1951

4 volets 14x27 cm recto-verso, 7 pages texte et images

 

Pages intérieures

 

Pages extérieures

 

 

Voir aussi la page sur

la DELAHAYE VLR

du musée des Blindés de Saumur

 

 

 

Voir aussi les photos

originales des collections

de M BARDOCHAN

 

 

et de Marcel BAUDOIN

 

 

Les sites de Philippe CLEMENT et d'Andrew CARTER proposent chacun une rubrique sur la Delahaye VLR, un temps concurrente de la Jeep. Voir aussi dessous les photos de la Delahaye VLR d'Andrew Carter.

 

Vous pouvez aussi consulter les pages suivantes :

- http://jeepdelahaye.free.fr/ 

- http://vlr.delahaye.pagesperso-orange.fr/

- http://vlrd1950.blogspot.fr/?m=1

- https://www.facebook.com/pages/Passion-VLR-Delahaye/726107917471916#

- forum sur la VLR

 

Si vous ne trouvez pas votre bonheur, tapez Delahaye VLR dans votre moteur de recherche préféré.

 

 

Historique

 

Le Véhicule de Liaison et de Reconnaissance Delahaye apparut pour évaluation en 1949 pour succéder à la jeep américaine. Bien que d'apparence générale très semblable, elle était en fait bien plus avancée techniquement. Elle possédait une boîte de 4 vitesses synchronisées, un différentiel verrouillable, une suspension à barres de torsions indépendantes et un circuit électrique 24 volts. A l'instar de l'Austin "Champ" britannique, c'était en quelque sorte une "super jeep". La Delahaye fut adoptée par l'armée française en 1950-51 pour remplacer les jeeps Willys et Ford. Hélas sa sophistication technique se révéla un inconvénient majeur à cause de la nécessité d'un entretien de haut niveau et des risques de pannes causées par des conducteurs inexpérimentés. Après bien des tentatives pour les résoudre, c'est en 1954-55 que cessa la production avec 9.623 véhicules dont les derniers furent produits par Hotchkiss qui a pris le contrôle de Delahaye début 1954.
 
 

Caractéristiques des châssis type V. L. R. 24 volts

 

Cylindres chemisés, nombre

4

Alésage

83,7 mm.

Course

90,5 mm.

Cylindrée totale

1 992 cm3

Rapport volumétrique

6,9

Puissance réelle

63 ch

Puissance fiscale

11 CV

Régime limité par régulateur à

3 600 tr/mn.

Soupapes

en tête

Carburateur (filtre à bain d'huile)

inversé

Graissage par 2 pompes (carter sec)

sous pression

Equipement électrique

24 V.

Batteries d'accumulateurs

2 de 12 V - 75 Ah

Bobine d'allumage

2 de 24 V dont 1 en secours

Dynamo

425 W

Allumeur (anti-sable)

24 V

Antiparasitage

Avec

Embrayage

disque unique à sec

Boîte à vitesses synchronisées avec réduction donnant :

- 8 vitesses AV

- 2 vitesses AR

 

 

4 normales 4 réduItes

1 normale 1 réduite

Ponts

2 ponts (1 AV, 1 AR)

Rapport des ponts

3,44 à 1

Différentiels

AV et AR avec blocage

Direction

vis globique

Transmission

par cardans

Suspension AV et AR

barres de torsion

Frein à main sur transmission

mécanique

Freins à pédale sur les 4 roues

hydrauliques

Roues

5,50 x 16

Pneumatiques

7,00 x 16

Voie AV

1,291 m.

Voie AR

1,250 m.

Empattement

2,150 m.

Longueur hors tout

3,460 m.

Largeur hors tout

1,575 m.

Rayon de braquage

5,750 m.

Garde au sol

0,260 m.

Rampe franchissable

70 %

Profondeur de gué franchissable

0,60 m.

Effort au crochet

I 500 kg

Carrosserie métallique

Couleur verte

Rideaux et portes

en supplément

Support d'antenne

avec

Supports de pelle et de pioche

avec

Support d'arme

avec

Phares

avec black out

Lanternes AR

2

Cataphotes

2

Poids à vide (en ordre de marche)

1 400 kg

Charge utile

450 à 500 kg

Vitesse s'échelonnant de

3 km/h. à 110 km/h

 

 

Caractéristiques techniques

 

MOTEUR : fixé sur amortisseurs en caoutchouc comporte 4 cylindres à chemises humides amovibles, alésage 83.7 mm. course 90.5 mm. cylindrée 1995 cm3, pistons à fond plat en alliage d'aluminium, vilebrequin à 3 paliers, vitesse de régime 3.600 t/mn limitée par régulateur, puissance fiscale 11 CV. Il développe au frein 63 CV à 3 800 t/mn. Le principe de graissage est à carter sec, la circulation d'huile sous pression s'opère au moyen de deux pompes à engrenages, l'une assurant l'épuisement, l'autre la pression. Le circuit de graissage est pourvu d'un filtre, il est alimenté par un réservoir indépendant d'une contenance de 9 litres. La capacité totale d'huile moteur et réservoir est de 10 litres.

DISTRIBUTION : soupapes en tète commandées par culbuteurs, sièges des soupapes d'admission et d'échappement rapportés.

CARBURATEUR : inversé muni d'un filtre à air à bain d'huile, filtre sur le reniflard du carter.

ALLUMAGE : par batteries 12/24 Volts.

EMBRAYAGE : monodisque fonctionnant à sec, le disque d'embrayage est monté élastiquement sur son moyeu empêchant ainsi la transmission des vibrations à la boîte de vitesses.

BOITE DE VITESSES : 4 vitesses avant et une arrière et réducteur à deux rapports donnant 8 combinaisons AV. et deux arrière.

MULTIPLICATION DES VITESSES : 1ère 0,317 : 2e 0,636 : 3e 1 : 4e 1,348. marche arrière 0,292 : rapports de réduction 0,518 et 0,318.

TRANSMISSION  par cardans aux ponts AV. et AR. la transmission se faisant par pignons d'angle et différentiels.

PONTS AV. et AR. : sont identiques et fixés au châssis, ils comportent un blocage de différentiel à commande positive par levier à main accessible au conducteur. Blocage à n'employer qu'en petite vitesse.

REFROIDISSEMENT : très efficace, même dans les pays chauds, par radiateur, pompe à eau, ventilateur et buse spéciale.

CHASSIS  en tôle d'acier embouti formant caisson. Assemblage par soudure électrique donnant une grande rigidité.

DIRECTION : très souple à vis globique et galet.

RÉSERVOIR A ESSENCE : placé sous le siège du conducteur contenance 60 litres.

SUSPENSION : AV. indépendante à deux  barres de torsion, AR. à barres de torsion simples et 2 demi-essieux articulés sur la partie centrale du pont. au moyen de sphères. La liaison de la suspension des 1/2 essieux aux barres de torsion est réalisée par bielles souples transmettant la poussée. Les suspensions AV. et AR. comportent des amortisseurs à friction.

ROUES : à voile plein jantes de 4.00 x 16 - Pneus de 6.50 x 16 ou 7.00 x 16.

CARROSSERIE : en tôle très rigide boulonnée sur le châssis. Capote en toile forte imperméable relevable et démon-table ainsi que les bavolets. Pare-brise abattant vers l'avant. 4 places avec le conducteur. Siège AR. rabattable formant plate-forme de chargement.

ENCOMBREMENT ET POIDS : longueur hors tout 3,41 m - largeur 1,57 m -empattement 2,15 n - voie AV. et AR. 1,25 m - diamètre de braquage 11,50 m - garde au sol 0,26 m. - poids à vide 1 300 kg environ - charge utile 450 kg à 500 kg sur plate-forme arrière.

PERFORMANCES : consommation sur route 15 litres aux 100 km - vitesse s'échelonnant de 3 km/h minimum à 110 km/h maximum - capacité de franchissement rampe de 60 à 70 % (suivant terrain) avec charge totale - hauteur d'étanchéité 0,55 m à 0,60m.

 

 

Bibliographie

 

L’incontournable : WAGNER Patrick, VLR DELAHAYE, Ed. Histoire & Collections, Paris, 2014, 192p.

 

- JEUDY Jean-Gabriel, TARARINE Marc, La Jeep, un défi au temps, E.P.A., 1986, 272p.

- JEUDY Jean-Gabriel, Only in a Jeep, cinquante ans d'histoire d'amour franco-américain, Massin, 1992, 192p.

- JEUDY Jean-Gabriel in 4x4 Magazine hors série, pp.9-23 (histoire des 4X4 Delahaye)

- WARE Pat, The 'other' French Jeep, in Classic Military Vehicle, january 2002, p.10-18 (en anglais)

- DECKER Jean-Paul, Cocorico s'en va t-en guerre, in 4x4 Mondial, n°32, avril 2002, p.66-68

- DECKER Jean-Paul, Rouler différent !, in 4x4 Mondial, n°38, octobre 2002, p.48-52

BONIFACE Jean-Michel, Les VLTT dans l’armée française (2e partie : la Delahaye VLR et la Jeep Peugeot), in Charge Utile n°152, août 2005, p.60-65

- FERRARD Stéphane, Le 4x4 VLR, in Guerre d’Algérie Magazine n°23, mars - avril – mai 2011, p.30-33

 

 

Notice technique de conduite et d'entretien, NOT 255-241, édition provisoire n°2, janvier 1958

Catalogue de pièces détachées, CAT 255-241, édition provisoire n°1

 

31 mars 2015